Cette analogie marche bien, et le public est très receptif à la notion de « beignets zéphirs » propriétaires :).

Patrick Sinz a écrit un joli texte, que je découvre que maintenant, qui explique les licences et brevets logiciels expliqués à tous. Sa parabole pas si parodique que ça s'intitule « Une petite Faim ».

Le CD « Bureau libre » distribué par la mairie de Brest utilise également l'analogie de la cuisine pour expliquer le logiciel libre. Est mis en scène le petit Richard qui mange un far aux pruneaux chez mémé.