Philippe Rivière dans le « Manière de voir n° 83 » du Monde Diplomatique publie un article intitulé « Logiciels libres : et pourtant, ils tournent ».

Le chapô de l'article annonce la couleur : « Loin d'être une simple chaîne d'information et de consommation, Internet est devenu le berceau de nouveaux biens communs. Le succès des logiciels libres annonce-t-il une époque de partage généralisé. ». Philippe Rivière revient sur le contrôle de l'accès à l'information voulu par quelques multinationales, sur le logiciel libre et la diversité des acteurs, sur les différences entre droit d'auteur et brevets, sur la bataille contre la directive « brevets logiciels » et ses conséquences sur l'organisation de la « société de l'information ». La conclusion de l'article est la suivante :

« Contre le "capitalisme informationnel", des coalitions de plus en plus larges défendent et développent les " biens communs informationnels" existant et à venir. La bataille du logiciel libre n'est qu'une facette d'un conflit, durable, englobant aussi bien la recherche médicale que la musique, la biodiversité que l'information. »

Bernard Carayon, député UMP du Tarn, publie une tribune dans Libération intitulée « Penser l'après-libéralisme ».

« Outre les chantiers engagés qu'il faut mener à terme, trois débats méritent d'être ouverts en priorité : la refonte de notre fiscalité indirecte ­ c'est le débat sur la «TVA sociale» qui, selon certains, nous permettrait d'alléger les coûts de production et de rétablir un équilibre juste avec les pays à bas coûts de main-d'oeuvre ; la gestion de la fin du pétrole (et plus généralement d'autres ressources et matières premières) ­ à cinq, dix ou vingt ans, elle remettra en cause nos modes de vie et, si nous n'y prenons garde, peut doubler le désordre économique d'un désordre social ; la réduction de la fracture numérique ­ par une plus large utilisation des logiciels libres ­notamment en matière de formation et d'éducation. »

Je ne peux être qu'en accord avec le dernier point. Voir l'article Bill Gates à la conquête du Sud.