« L’informatique et les technologies de communication constituent un des moteurs de l’économie et des relations sociales. Elles sont aussi perçues comme outils de sécurité publique. Elles sont, enfin, au cœur d’instruments de confort et de puissance intégrés à la vie quotidienne de chacun de nous.

Ces évolutions rapides, auxquelles nous participons, consciemment ou non, comportent déjà toutes les possibilités de l’identification infaillible de l’homme et du suivi de ses activités individuelles ou collectives réalisées par l’intermédiaire de supports électroniques.

Elles défient la loi de 1978 modifiée en 2004 destinée à assurer la protection des libertés et des droits fondamentaux face à l’informatique ; elles interrogent les valeurs attachées à la démocratie dans un monde ouvert tout autant que notre conception de l’homme et de la société. »

Le programme et le bulletin d'inscription :

CNIL - Colloque informatique : servitude ou libertés ?