Dans un communiqué de presse la ligue Odebi dénonce une « dérive policière sans précédent » par le projet de loi relatif à la lutte contre le terrorisme. La ligue indique notamment que « L'examen en première lecture a systématiquement rejeté tout amendemant tentant de rendre au juge son rôle de gardien des libertés, ouvrant ainsi la porte à toutes sortes de bavures numériques et d'atteintes graves à la vie privée des français. »

La Ligue a décidé de publier "Les logs pour les nuls" (html, pdf), document qui « résume les diverses mesures législatives "anti-terroristes" mettant à mal leur droit au respect de la vie privée depuis 2001. ».

En conclusion du communiqué de presse la Ligue « prévient tous les dirigeants politiques influençables : la moindre connivence avec toute tentative de détournement législatif des mesures de lutte anti-terroriste au profit des intérêts économiques des multinationales du contenu serait une lourde erreur politique..... »

Lire également absolument le billet de maître Eolas qui explique son « amertume à lire les atteintes aux libertés que le parlement consent avec enthousiasme » et sa colère sur l'intervention de l'avocat qui reste repoussée à la 72e heure et à la 120e heure (soit au bout de trois et 5 jours).