Les « vainqueurs » sont :

  • Jean-Michel Charpin, Directeur de l'Insee, prix Orwell Etat, élus
  • La vidéosurveillance des salariés de Lidl, prix Orwell entreprises
  • Commissaire Michel Pagès (Aude), prix Orwell Localités
  • Le Principal du collège Joliot-Curie de Carqueiranne, mention spéciale biométrie
  • Le député Jacques-Alain Benisti pour sa "prévention" de la délinquance, ex-aequo avec l'INSERM et ses "troubles de conduite de l'enfant", prix Orwell * Novlang
  • Nicolas Sarkozy, prix Orwell pour l'ensemble de son oeuvre

Le prix Voltaire 2005, qui, lui, récompense ceux qui résistent à la société de surveillance, a été remis au collectif national unitaire de résistance à la délation

Référence :