Les abords du Palais de Tokyo étaient bouclés, plusieurs cars de CRS étaient présents. Il faut franchir plusieurs contrôles pour enfin arriver dans la salle. Il y avait une distribution de tracts à l'extérieur (des photos).

Environ 500 invités à la louche. Quelques artistes présents « pour faire plaisir à ma maison de disques ».

Discours du directeur du Palais de Tokyo je crois, du ministre de la Culture (le texte prévu et le début du discours en audio) avec un peu d'impro (notamment sur le lancement de sites en .org...), discours de Thierry Breton (ministre des de l'Éconmie, Finances, Industries).

Notons que sur les 180 000 euros que couterait le site (selon Libération), le ministère de la Culture prendrait en charge 90 000 euros et le ministère des Finances l'autre moitié. La SACEM et la SACD, partenaires de l'opération, n'ont pas encore décidé du montant de leur participation mais cela sera symbolique. Ils sont forts les bougres.

Le discours du ministre ne change pas avec les promesses entendues depuis quelques semaines : sauvegarde de la copie privée, de l'interopérabilité, du logiciel libre et pas de prison pour les téléchargeurs. Pour le moment au vu des textes qui circulent on est encore loin du compte.

Après les discours, lancement du site avec affichage sur les murs. La console pilotant l'affichage étant visiblement en libre accès certains se sont amusés à mettre d'autres sites en ligne (lestelechargements.info, des pub firefoix avec des hommes un peu dénudés, des caricatures de mahomet...) :

Notons que le site http://www.lestelechargements.info/ publie le fameux rapport de la CNIL sur les tentatives de flicages des internautes. Rapport jamais publié jusqu'à maintenant et dont la lecture est très intéressante.

Les forces de l'ordre présentes étaient sans doute là par crainte peut-être de voir débarquer des « hordes sauvages » d'internautes ou d'intermittents. Ce qui saute aux yeux immédiatement sur le site lestelechargements.com c'est la video intitulée « Les sauterelles ». Pour la voir sans Flash deux adresses :

ou

C'est toujours agréable de constater qu'on compare les internautes à une huée de sauterelles dévastant les champs culturels.

Rappelons que dans l'apocalypse 9 de Saint Jean, Abaddon/Appolyon ouvre le puits de l'abîme d'où sortirent des esprits malfaisants représentés sous la forme de sauterelles démoniaques qui torturent ceux qui n'auraient pas le sceau de Dieu sur leur front.

Chacun appréciera à sa juste valeur la comparaison.

Notons pour finir que le site lestelechargements.com serait réalisé avec le logiciel libre dotClear mais les développeurs de Publicis auraient supprimé les mentions et crédit. Vraiment « pas classe ».

Entendu ce matin sur France Info une réaction de Johann du groupe Blankass :

« on ne débat pas de la liberté en quinze jours, ça parait un peu court »