Depuis l'apparition de la vente sous licence OEM des logiciels tous les constructeurs en profitent pour conditionner l'achat du matériel à la vente de logiciels. Le Code de la consommation interdit pourtant explicitement de lier la vente de biens (le matériel) et de prestations de services (les licences des logiciels). Ce qu'on appelle la « vente liée » ou que l'on devrait appeler la « vente forcée »

L'UFC - Que Choisir lance un appel à temoignage sur le thème « L'achat d'un ordinateur sans logiciels est-il possible ? ».

Voir également la pétition « Non aux racketiciel » et la page du groupe de travail « Detaxe ».