Il est encore temps d'agir en contactant les présidents de groupe, les députés et les futurs candidats potentiels à la présidentielle.