On aura l'occasion de revenir sur ce sujet. En attendant deux réactions :

Place maintenant à la saisine du Conseil constitutionnel.