L'APRIL vient de publier un communiqué de presse intitulé « Candidats.fr : succès de l'initiative pour la présidentielle » dont le chapo est :

« L'APRIL, à l'origine de l'initiative Candidats.fr remercie les candidats à la présidentielle qui ont répondu à son questionnaire. Elle se réjouit de voir que les sujets qu'elle a abordés ont été traités en profondeur par la quasi-totalité des candidats, et se félicite ainsi d'avoir pu contribuer à alimenter le débat de fond sur le logiciel libre et les libertés numériques. L'APRIL regrette d'autant plus l'absence de réponse de Nicolas Sarkozy, contrairement à ce qui avait été promis publiquement ; il est le seul candidat présidentiable à ne pas s'engager à défendre le logiciel libre. »

Ce refus de répondre ne peut évidemment pas passer inaperçu. Il est même lisible sur le site IDABC de l'Union européenne (site consacré à la politique publique européenne en matière de développement de l'interopérabilité dans l'administration) :

Citation : «The third main candidate, Nicolas Sarkozy, of the Union for a Popular Movement, has so far not responded.»

Nicolas Sarkozy n'a pas non plus répondu au questionnaire de la ligue Odebi sur les thèmes liberté d’expression, liberté d’information, respect de la vie privée. François Bayrou et Ségolène Royal n'ont pas répondu non plus à ce questionnaire.