Début mai un policier de Perpignan m'indiquait qu'une enquête avait été diligentée.

Mercredi 16 mai j'étais convoqué au commissariat de Saint Denis, ce coup-ci concernant ma plainte auprès du procureur de la république près le tribunal de grande instance de Bobigny. J'ai informé le policier qu'une enquête avait été faite à Perpignan et que le détenteur original du fichier d'adresses mail avait été identifié et qu'il habitait Versailles. Le policier va se mettre en contact avec celui de Perpignan pour se coordonner.

Ca avance donc.