En effet, on voit ensuite Marc Mossé (le chargé des relations publiques de Microsoft qui a foutu le bordel à la commission AFNOR sur OOXML) expliquer tranquillement que le consommateur préfére avoir un tout packagé (ce qui est vrai, mais il peut avoir le choix des différents éléments du tout packagé) et il fait le parallèle avec les chaussures et la voiture. Selon lui quand on achète une paire de pompes on est livré avec des lacets mais on peut en changer, même chose avec les bagnoles, on est livré avec un moteur mais on est libre d'en changer.

La vie est simple lorsqu'on prend des comparaisons aussi stupides sur des sujets aussi différents (voir l'article de Wikipedia pour l'explication sur l'analogie adéquate avec une assurance de voiture).

C'est marrant, en 2004, quelques jours après que ma tribune dans Libération sur le même sujet a été publiée j'ai rencontré chez un pote un ancien de Microsoft qui m'avait sorti le même discours. Au bout de 30 secondes d'explication il était d'accord avec moi sur la connerie de l'argument.

Je suis étonné, mais guère surpris, qu'un gars comme Marc Mossé nous ressorte encore ce genre de comparaisons absurdes.