Un exercice intéressant. Il reste une courte synthèse de mes échanges avec le journaliste, lire la partie «Le pouvoir à tous» de la page Vu des nouvelles barricades.

Deux remarques par rapport aux propos rapportés.

Dans la phrase « Mai 68 entendait mettre l'imagination au pouvoir. Comme le mouvement du libre dans l'informatique et, plus généralement, le contrôle du savoir. » il manque visiblement un mot. Il faudrait plutôt lire « plus généralement CONTRE le contrôle du savoir » sinon on peut associer logiciel libre libre et contrôle du savoir, alors qu'il faut les opposer.

Me référant toujours au logiciel libre et non à l'open source j'ai plutôt dit quelque chose comme « Dans le logiciel libre, le pouvoir appartient à tous, et plus seulement à quelques-uns. » et non pas « Dans l'open source ... ».

Le terme « Logiciel Libre » fait référence à la définition de la Free Software Foundation (FSF), tandis que le terme « Open Source » fait référence à celle de l'Open Source Initiative (OSI). En pratique, ces deux définitions sont proches. Elles présentent toutefois des vues sensiblement différentes. Le mouvement du Logiciel Libre est avant tout éthique et philosophique, basé sur le partage de la connaissance et l'entraide, là où le mouvement Open Source met en avant les logiciels libres pour leurs avantages pratiques. En outre, le terme « Open Source » a souvent été utilisé dans un sens erroné pour qualifier des produits ne répondant pas aux critères de l'OSI. Le terme Logiciel Libre étant plus précis et renforçant l'importance des libertés, je le préfère à celui d'Open Source.