On peut consulter le texte de l'appel et la liste des signataires sur le site du JDD.

Comme le signale Numerama il ne sont que 52 artistes à signer cet appel. Comme quoi, après l'accueil très froid du projet de loi par la presse, il semble difficile pour les majors de mobiliser les artistes contre un texte qui ne satisfait en fait personne.

Parmi les artistes signataires de l'appel je trouve une dizaine d'artistes que j'écoute régulièrement. Je suis peut-être naïf mais il me paraît évident qu'une majeure partie de ces artistes n'a pas lu l'avant projet de loi, ni même aucune analyse critique. Ils ont l'unique son de cloche de leurs producteurs. Je me souviens de Monsieur Eddy qui lors de l'inauguration de l'ex site à 80 000 euros lestelechargements.com m'avait indiqué être là juste à la demande de sa maison de production. Je n'avais réussi à lui parler que quelques secondes.

Le texte de l'appel se conclue ainsi :

Le projet de loi, proposé par la ministre de la Culture, issu de la mission menée à l'automne dernier par Denis Olivennes, nous donne de très bonnes cartes pour qu'Internet, la culture et la création soient réconciliés. Nous le soutenons.

Ces artistes pensaient sans doute la même chose de la loi DADVSi votée il y a à peine deux ans.

Si ces artistes sont vraiment inquiets et qu'ils sont ouverts à la discussion je leur propose de discuter chacun pendant au moins 52 minutes avec quelqu'un qui ne soutient pas ce projet de loi et qui pour autant est bien entendu en faveur de la rémunération des auteurs et des artistes. Un face à face sans intermédiaire, juste pour discuter du fonctionnement d'internet et de la technologie, des DRM, des nouveaux usages, des modèles économiques... et pour discuter de ce qu'est réellement ce projet de loi.

Peut-être comprendront-ils enfin, avant qu'il ne soit définitivement trop tard, que ce type de projet de loi ne réglera aucun problème et créera une rupture irréconciliable entre auteurs, artistes et le public.

Allez Schmoll, c'est moi qui offre la première dose de whisky.