Le 20 novembre 1996, avec quatre autres étudiants de l'université Paris 8 Vincennes à Saint Denis, je déposais à la préfecture de Bobigny les statuts de l'April. En 12 ans d'actions l'association est est devenue l'acteur reconnu et incontournable pour la promotion et la défense du logiciel libre. Nous avons fonctionné pendant de nombreuses années sur un mode bénévolat pur.

Mais face aux puissants adversaires du logiciel libre il faut mettre des moyens à la hauteur des enjeux. Et notamment avoir des personnes qui travaillent à temps plein pour promouvoir et défendre le logiciel libre. Pendant le combat contre la loi DADVSI nous avions parfaitement conscience des limites du bénévolat pour certains combats et dès 2004 nous avons entamé les réflexions pour trouver de quoi financer une équipe de permanents. Nous avons opté pour un financement principalement basé sur les cotisations de membres. Parce la cotisation de membres est le meilleur moyen pour assurer un financement durable ; parce que cela assure notre indépendance (contrairement au recours à des subventions publiques) et enfin parce que le nombre de membres donnent une représentativité à l'association et une légitimité à nos actions.

C'est ainsi que je suis devenu en mars 2005 le premier permanent de l'April au poste de délégué général. En octobre 2006 nous avons pu embaucher Eva Mathieu au poste d'assistante de direction. La campagne d'adhésion de mai 2007, lancée avec le soutien de Richard Stallman, a permis d'embaucher Alix Cazenave au poste de chargée de mission affaires publiques.

Entre mars 2005 et aujourd'hui nous sommes passé de 250 membres à 2 500 membres et d'une association fonctionnant en pur bénévolat à une association avec une équipe de trois permanents et des bénévoles très engagés.

Nous pouvons ainsi mener une action intensive en faveur du logiciel libre et traiter des dossiers de plus en plus complexes. L'April a d'ailleurs reçu fin septembre 2008 le prix spécial du jury des «Lutèce d'Or» qui est une reconnaissance du travail accompli et un encouragement à continuer notre action.

L'actualité et les différents dossiers impliquent de plus en plus des moyens d'action professionnels. C'est pourquoi nous lançons donc une nouvelle campagne d'adhésion. Cette campagne est soutenue personnellement par Tristan Nitot, président de Mozilla Europe et "personnalité qui a marqué l'année 2008" selon les lecteurs de 01Net.

Les objectifs de la campagne d'adhésion sont de financer nos actions, pouvoir embaucher d'autres permanents et augmenter la représentativité de l'April et donc son influence auprès des pouvoirs publics.

Aujourd'hui l'April c'est 2 500 membres et une équipe de trois permanents, dans quelques années je ne doute pas que l'April ce sera plus de 10 000 membres et une équipe de permanents renforcée.

La révolution du « libre » est en marche mais le combat n'est pas fini. Comme je disais en 2000 dans un texte écrit pour la ZeligConf et intitulé «Dernière(s) balise(s) avant mutation. Pour que la Liberté soit une idée neuve en Europe.»

«Mais comment considérer ces tentatives d'appropriation du bien commun autrement que comme les ultimes soubresauts spasmodiques d'une machine en perte de vitesse qui n'a pas pu s'adapter aux nouvelles règles du jeu, non pas par faute d'essayer mais pas vice fondamental de conception ? Nos adversaires ont beau porter à la fois costume et sourire arrogant, ils ne savent pas encore que la mutation est irrémédiablement engagée. Ils ont déjà perdu, mais il est encore trop tôt pour crier victoire. Rassemblons nous, partageons nos expériences, occupons les points électroniques stratégiques et qu'un cri joyeux, qui enfle et qui emportera tout sur son passage parte de la zeligConf. »

Nous avons besoin de votre soutien : adhérez dès maintenant à l'April pour soutenir le logiciel libre et relayez la campagne d'adhésion

Un grand merci à Tristan pour son soutien.

Lire également :