Michel Rocard ayant annoncé cette semaine son départ du Parlement européen on a perdu un soutien indéfectible au logiciel libre, aux libertés informatiques un des rares personnalités à avoir embrassé politiquement la révolution numérique.

François Pellegrini vient d'annoncer son souhait de se présenter à la députation européenne sous les couleurs socialistes. Les candidatures «officielles» se sont pas encore lancées, et les listes du parti pour les grandes régions n'étant pas encore constituées, il est donc pour le moment « candidat à la candidature ».

Quelles que soient nos opinions politiques il est important de soutenir et relayer cette candidature. Il y a trop peu d'élus qui comprennent les enjeux de la société de l'information et arrrivent à avoir une vision transversale. En tant qu'élu européen François Pellegrini défendra les libertés fondamentales à l'ère du numérique avec la même énergie et passion qu'il a eues dans ses activités passées.

Je connais François depuis une dizaine années, je l'ai rencontré je crois la première fois à l'occasion de la première édition des Rencontres Mondiales du Logiciel Libre dont il est co-fondateur et pendant longtemps l'un des principaux organisateurs.

Il a été l'un des plus ardents activistes contre la directive européenne « brevets logiciels », a contribué aux débats sur la loi DADVSI, le projet de loi HADOPI, aux débats sur le vote électronique.

Il fait parti des rares personnes que j'ai pu rencontrer dans ma vie qui allient d'incroyables capacités d'analyse, d'investissement humain, de négociation. Sans lui et quelques autres le monde numérique serait beaucoup moins vivable aujourd'hui.

Moi je dis « chapeau l'ami » et tout mon respect et mon admiration pour la décision, sans aucun doute mûrement réfléchie, que tu as prise. Je sais que tu es de taille à mener cette aventure à bien.

Je vous invite à lire le manifeste de François, "profession de foi" et qui présente son parcours.

Un extrait qui résume son engagement :

« Mon engagement associatif et politique n'est pas récent, et a toujours suivi une ligne claire : faire en sorte que les droits et libertés fondamentaux ne soient pas dissous dans la technique ni dans les intérêt privés »

Que vous soyez militant socialiste ou pas (ce qui est mon cas) soutenez la candidature de François Pellegrini en apportant votre signature.