Cette interview est passionnante, Benjamin Bayard revient sur les décisions tendant à transformer Internet en réseau finalement proche du Minitel. Il parle également des enjeux de la neutralité du net, des questions de filtrage.

Lire l'interview « Tout le monde a intérêt à transformer Internet en Minitel »

Si vous avez encore un peu de temps après la lecture de l'interview je vous encourage à lire ou relire les extraits suivants du livre «Confessions d'un voleur Internet : La liberté confisquée» de Laurent Chemla, qui complètent l'interview de Benjamin Bayart :

Et son texte de 1999 « Internet. Le yoyo, le téléporteur, la carmagnole et le mammouth »