En attendant un peu de lecture et une vidéo.

Un petit bijou sur l'utilisation de l'adresse IP dans le cadre de l'HADOPI :

« Voyons ce qu'il en est dans la vraie vie de 2009, pour une famille française typique : Monsieur Mouduglan, 51 ans, député U.M.P., madame Mouduglan, sans profession mais bonne cliente des commerçants de son quartier, et leurs deux enfants mineurs que nous désignerons donc par leurs pseudonymes, Emulator, 15 ans, et sa soeur Piratella, 13 ans. »

Lire la suite « Hadopi dans ta face ou l'arroseur arrosé ».

Marc Rees (PC INpact) publie un intéressant point d'étape sur le projet de loi qui examine « les principaux amendements rejetés bec et ongle par la ministre de la Culture et son fidèle lieutenant Franck Riester, rapporteur du texte auprès la Commission des lois ».

Astrid Girardeau voulait interviewé Jean-Bernard Magescas, qui vient de quitter FON France, pour parler de son bilan :

« Mais on s'en fout, de nous ! Ce qui est important c'est que la loi Hadopi ne passe pas ! Il y a alerte rouge, Hadopi n'est que le début ! »

Jean-Bernard préfère donc parler du projet de loi HADOPI : « Alerte rouge, Hadopi n'est que le début ! »

Le lobbyiste-député Frédéric Lefebvre est vraiment un champion de la mauvaise foi. Yann Barthès, du Petit Journal (Canal +), en a fait la démonstration dans son émission de mardi soir. Voir le petit journal actu du 16/03/2009, simple mais efficace.