Une nouvelle claque européenne donc contre la riposte graduée et les projets du gouvernement français. Bien sûr l'aventure de cet amendement (et plus globalement du paquet telecom) n'est pas fini au vu des pressions exercées par les autorités françaises pour contrer les effets de cet amendement.

Quelques liens:

La députée godillote du jour est Françoise de Panafieu.