Ainsi à l'occasion de ces élections européennes de juin 2009 l'April a lancé récemment une nouvelle campagne invitant tous les citoyens attachés au logiciel libre à proposer le Pacte du Logiciel Libre aux candidats.

Les eurodéputés de la législature 2009-2014 vont travailler sur des directives communautaires que la France devra ensuite transposer dans son droit national. Ils vont par exemple examiner une directive sur la protection des consommateurs qui permettra peut-être de mettre enfin un terme à la vente liée ordinateurs/logiciels. Les eurodéputés de la législature qui se termine ont notamment rejeté la directive brevets logiciels en 2005, ont voté la directive EUCD en 2001 (la loi DADVSI étant une transposition en pire) et ont montré récemment leur détermination à résister aux pressions en adoptant de nouveau massivement (9 voix sur 10) l'amendement 138/46 du paquet telecom qui rappelle que l'accès à Internet est un droit fondamental, comme la liberté d'expression et celle de l'accès à l'information.

Il est essentiel de sensibiliser les candidats dès maintenant et notamment bien sûr les candidats en position éligibles. D'autant plus que des Michel Rocard, Guy Bono ou encore Alain Lipietz ne seront plus députés européens.

En France, il y a 72 sièges à pourvoir entre les 8 circonscriptions régionales. Le Pacte du Logiciel Libre a déjà recueilli une vingtaine de signatures, dont des têtes de listes, mais toutes les bonnes volontés sont bienvenues pour faire de cette campagne un succès.

Plus nous sommes nombreux à saisir et solliciter les candidats, et plus nous aurons de résultats ! Plus d'informations sur la campagne française (liste des candidats, signataires, participer à la campagne, s'inscrire à la liste de coordination française, page wiki) sur le site dédié de Candidats.fr : http://candidats.fr/europarl2009.