En fin d'année je pratique une revue de mes différents projets à court, moyen et long termes ainsi que mes engagements professionnels (sur le principe des 6 horizons de perspectives de Getting Things Done). J'ai décidé cette année de passer certains projets qui se trouvaient dans la catégorie «Un jour/peut-être» en projet actif. Et donc, de définir plus précisément ces projets et notament les prochaines actions à mettre en oeuvre.

Je reparlerai sans doute plus tard de certains de ces projets mais pour le moment il est apparu clairement que je devais libérer du temps pour pouvoir m'y consacrer.

Une façon de libérer du temps utile est de se lever plus tôt pour profiter du calme du matin. Voici donc ma première (et pour moment seule) résolution de début d'année.

Leo Babauta a publié il y a quelques temps 10 Benefits of Rising Early, and How to Do It (traduction française : Les 10 avantages de se lever tôt, et comment le faire). Il est clair, pour avoir déjà travaillé très tôt par le passé, qu'on est beaucoup plus productif le matin.

Me levant actuellement à 7h15 je vais viser un réveil entre 05h15 et 05h45 pour avoir une session de travail d'1h30 à 2h devant moi avant de réveiller le reste de la famille.

Pourquoi : avoir une bonne raison de se lever.

Pour se lever tôt le mieux est bien sûr d'avoir une bonne raison de le faire. Et donc, de fixer la veille le programme de la matinée. Il faut que cela en vaille la peine sinon on aura du mal à sortir du lit. Donc, autant travailler sur des projets personnels qui tiennent à coeur. À chacun de trouver ce qui lui paraît utile, du moment que ce soit agréable, sinon il sera difficile de trouver la motivation pour se lever.

Comment le faire.

La règle de base semble être de se lever immédiatement dès la première sonnerie du réveil, sinon les risques de rendormissement sont élevés. Le « encore 5 minutes sous la couette » est un piège. Si le réveil n'est pas juste à côté du lit ça peut être une façon de se forcer à se lever pour l'arrêter rapidement avant que toute la famille soit réveillée de très bon matin. Si on aime vraiment bien paresser un peu au lit on peut prévoir deux sonneries de réveil, mais je crains que ce ne soit pas une bonne idée.

Pour faire travailler le mécanisme de l'engagement il faut annoncer publiquement (comme je le fais ici) son objectif. À ce sujet on peut se référer à l'article de Leo Babauta sur les nouvelles habitudes "L'importance de l'engagement public et comment le faire".

Pour mettre en place l'habitude je vais suivre les recommandations de Leo Babauta en commençant facilement par un réveil 15 minutes plus tôt que d'habitude pendant une semaine (je commence lundi). Puis chaque semaine ajouter 15 minutes.

Et bien sûr, je signalerai les progrès, les difficultés...

Maj 09/02/2010 : Pour suivre la mise en place de cette nouvelle habitude j'ai créé un compte sur un site que j'ai découvert cette semaine : daily stamp. Ce site offre plus de possibilités que dontbreakthechain.com que j'ai utilisé avant (on peut notamment personnalisé ses tampons, se déplacer dans l'agenda, décider que certains jours ne doivent pas être pris en compte comme le dimanche dans mon cas). L'auteur va diffuser le code sous une licence libre.

Pour faire le suivi depuis le début cliquez sur le lien direct