Les enseignants se mobilisent contre les réformes éducatives du gouvernement et aussi pour avoir « plus de moyens ».

Lors d'une précédente grève ma fille de 6 ans avait récupéré un tract à son école et m'avait demandé ce qu'il y avait écrit dessus. Je lui avais donc expliqué que le personnel de l'école se mettait en grève notamment pour avoir « plus de moyens » à l'école. Et elle me répond direct :

Ah non Papa, ce n'est pas possible ça, il y a suffisamment de moyens comme ça

Moi, un peu interloqué et perturbé à l'idée d'entamer avec elle un tel débat politique je lui demande gentiment

Comment ça il y a déjà assez de moyens, tu penses que cela n'irait pas mieux avec plus de moyens ?

Mais non, elle persiste la petite insolente, enfin elle persiste dans sa logique :

Non Papa, dans ma classe il y a déjà suffisamment de moyens, si on en ajoute il y aura plus de moyens que de grands

Je comprends alors parfaitement sa position de petite fille qui se trouve en grande section de maternelle mais dans une classe regroupants des moyens et des grands. Quand on est grande on apprécie les moyens mais en petit nombre.