Même si le livre traite de la procrastination les remarques me semblent aussi pertinentes dans d'autres cadres, comme par exemple celui celui de l'engagement et de l'animation de communauté.

En effet les conseils sur le changement de langage peuvent s'appliquer à soi (pour combattre sa procrastination) mais également lorsqu'il s'agit de motiver des communautés : passer dans sa communication d'un langage de la contrainte (je dois/nous devons) à un langage de l'engagement, du choix, de l'autonomie.

Vous trouverez ci-dessous les liens vers les notes de lecture.

Procrastination (pourquoi et comment) , contrainte, liberté et importance du langage :

Procrastination/dénouer les blocages :

De l'importance de prendre le temps de vivre :