Il n'y a rien de pire en effet que d'essayer de traiter jusqu'au dernier moment des tâches, projets. C'est le meilleur risque de partir l'esprit encore occupé par le boulot.



Quelques jours avant mon départ en vacances j'ai passé en revue tout les projets en cours pour identifier les actions à faire dès la rentrée, faire du ménage éventuel, traiter, déléguer pendant mon absence...



J'ai également préparé ma semaine de rentrée en prévoyant mon programme et déjà deux jours relativement tranquilles de rattrapage. Il faut vraiment éviter, si on peut, de faire ça la veille du départ.



Je sais en partant en vacances que tout est en ordre et je connais déjà ma semaine de rentrée (et mes collègues aussi).

Dans l'esprit GTD/ZTD, j'emporte bien entendu avec moi ma boite de collecte "low-tech" en l'occurence un petit carnet et un stylo (voir le billet Saisie systématique de vos idées.



Je prends aussi un dossier vide pour mettre tous les papiers que je pourrais avoir à traiter au retour de vacances, on ne sait jamais. Ceci permet de continuer la partie collecte du processus GTD.



Je peux donc partir l'esprit libre.



N'étant pas loin de La Rochelle je passerai peut-être faire un tour au "Un pour tous" de Rochelug le 19 août au soir.