Nous avons décidé de partir de l'entrée et d'avancer chaque samedi par les différences pièces et meubles en allant jusqu'au bout de l'appartement, c'est à dire la chambre des enfants.

Nous avons commencé par la première pièce accessible juste après être entré: la salle de bain. Depuis 1999 je suis censé la refaire. Elle est vraiment dans un état pitoyable mais comme je suis un piètre bricoleur j'ai repoussé jusqu'à présent ce projet.

Samedi 4 septembre nous avons donc désencombré la salle de bains. La méthode suivie est simple et d'une redoutable efficacité :

  • se munir de sacs poubelles, d'un sac ou d'une boite "à donner" (à des amis, associations...), d'un sac ou d'une boite "à mettre dans une autre pièce"
  • tout sortir : il faut enlever tout ce qu'il y a dans les armoires, sur les surfaces planes... et tout poser par terre ailleurs dans l'appartement
  • reprendre un à un chaque objet et décider si cet objet doit réellement retourner dans la salle de bains et lui choisir une place. Ne pas hésiter à utiliser le sac poubelle, le sac "à donner" ou en dernier ressort le sac "à mettre dans une autre pièce"
  • éviter autant que possible d'utiliser les surfaces planes (dessus d'armoires, de meubles...) pour ranger des choses (dans ma salle de bain toutes les surfaces planes étaient utilisées)

Nous avons donc vidé la salle de bains, tout mis à terre et fait un grand tri avec l'aide des enfants. Au final relativement peu de choses ont été remises dans la salle de bains.

Les enfants étaient tellement contents de la matinée qu'ils ont dans l'après-midi décider de faire la même chose dans leur chambre alors qu'on leur avait rien demandé. Ils ont dont consciencieusement tout vidé par terre. Un bordel, un vrai, plus un espace visible par terre. Mais là c'était un peu trop pour une même journée, on leur a dit de tout ranger fissa.

sdb.jpgUne fois la salle de bain désencombrée je me suis dit qu'il ne fallait pas s'arrêter en si bon chemin et j'ai attaqué l'opération "repeindre la salle de bain" pour que les murs notamment retrouvent leur blancheur d'origine. J'ai mis en ligne quelques photos avant/après.

Le samedi suivant nous avons désencombré l'entrée. Dans celle-ci se trouvent surtout des porte-manteaux et un meuble à chaussures. Malgré la présence de ces objets forts utiles on trouvait régulièrement par terre chaussures, sacs, manteaux et divers trucs dont les parapluies qui ne tenaient jamais dans le coin.

entree.jpgLe désencombrement de l'entrée a été relativement rapide, j'ai ajouté deux cales pour avoir un coin parapluies, et, depuis, le sol est vide de tout bazar (les enfants rangent bien leurs chaussures dans le meuble). J'ai mis en ligne quelques photos avant/après. On peut admirer la collection de cravates de mon fils de 4 ans (c'est sa passion depuis quelques mois, il va tous les jours à l'école avec une cravate).

vaisselier.jpgFinalement, samedi 18 septembre nous avons attaqué le vaisselier par la partie extérieure, visible. J'ai oublié de prendre des photos avant mais, croyez-moi, là encore il y avait un sacré bazar. L'occasion notamment de redécouvrir un grille-pain planqué derrière des cartons. Ce qui tombait bien, on a pu le donner à une amie car le sien venait d'arrêter de fonctionner. On a choisi avec soin chaque objet que l'on a remis. De longues discussions pour savoir si on remettait la "grenouille qui croasse à chaque passage par détecteur de mouvement", mon arrosoir à pastis, la vieille bouteille d'armagnac (vide) ou encore le porte-saucisson en forme de cochon. Coralie a été inflexible, le vaisselier sans le porte-saucisson n'aurait plus le même charme. J'ai mis en ligne quelques photos après. Samedi prochain on attaque l'intérieur du vaisselier.

Un premier bilan après 3 semaines :

  • on tient le rythme. Faire étape par étape est efficace. On voit rapidement le résultat et ça ne prend pas des heures
  • c'est effrayant le nombre de choses inutiles (ou dont on se sert jamais) que l'on accumule au fil des ans
  • les parties désencombrées sont plus reposantes, apaisantes que les autres parties de l'appartement et on a envie de les garder sans désordre
  • Coralie n'est toujours pas convaincue de l'utilité de tout sortir et de remettre ensuite mais elle reconnaît que ce projet de désencombrement est une bonne chose
  • clairement, je ne me reconvertirai pas dans le bricolage
  • on ne deviendra pas riche mais on a retrouvé près de 3 euros